Prix Inspiration Arctique : octroi de plus de 2,5 millions $ à cinq équipes du Nord canadien

12 février, 2019

Cinq équipes du Nord canadien se sont partagé plus de 2,5 millions $ pour la mise en œuvre de programmes novateurs qui contribueront à améliorer la qualité de vie dans leurs collectivités. La cérémonie de remise du Prix Inspiration Arctique a eu lieu ce soir.

Pirurvik: A Place to Grow, un programme éducatif à l’enfance intégré et novateur, fondé sur les pratiques d’éducation traditionnelles, qui cherche à changer la vie des enfants du Nunavit, a reçu le prix principal de 1 million $.

« Dans un territoire où les conséquences des pensionnats autochtones affectent toujours nos communautés, il est impératif de transformer l’expérience éducative des parents comme des enfants. C’est pourquoi Pirurvik, comme première expérience du monde de l’éducation, est essentielle à la création d’une solide relation à long terme entre la maison et l’école, a déclaré Tessa Lochhead, l’une des responsables d’équipe aux côtés de Karen Nutarak. Fondé sur le savoir-faire inuit, le programme offre également à nos communautés le moyen d’assurer la sécurité et la santé de nos enfants. »

Outre ce prix de 1 million $, trois prix ont été octroyés dans la catégorie pouvant atteindre 500 000 $ et un prix a été remis dans la catégorie jeunesse, assorti d’une somme pouvant atteindre 100 000 $.

Nunami Sukuijainiq : A Youth Arctic Ecology Land Camp Program a obtenu 466 000 $ pour son programme éducatif axé sur le territoire et la science pratique, qui s’adresse aux jeunes du Nunavik. Les jeunes de toutes les communautés inuites du Nunavik ont la possibilité de participer à des camps sur l’écologie arctique, axés sur les ressources comestibles marines et d’eau douce, l’hydrologie, l’entomologie, les contaminants, le pergélisol et l’écologie des lacs et des plantes, dans le contexte environnemental en évolution rapide du Nord. Responsables d’équipe : Eleonora Townley et Jeannie Annanack, membres du comité jeunesse, Kangiqsualujjuaq.

Une équipe du Yukon, qui a pour objectif de lutter contre l’insécurité alimentaire dans le Nord, a obtenu 500 000 $ pour la construction d’une serre à la ferme de formation et de travail de Tr'ondëk Hwëch'in. Les partenaires du projet, Tr'ondëk Hwëch'in (TH) et le Yukon College, construiront une serre adaptée au climat froid pour prolonger la saison des cultures, une première au Yukon. Le projet permettra de transformer la ferme actuelle, afin d’assurer localement la production durable d’aliments et de fournir des possibilités d’apprentissage par l’expérience jusqu’à dix mois par année, même l’hiver en période de grands froids. La conception finale pourra être implantée dans d’autres communautés autochtones et nordiques du Yukon qui cherchent elles aussi des solutions locales à leurs enjeux de sécurité alimentaire. Responsable d’équipe : Derrick Hastings, directeur de la ferme de TH.

Le troisième lauréat de cette catégorie, Traditional Techniques Tweaked to Galvanize Indigenous Northern Artisans, a également reçu 500 000 $. Ce programme vise à créer une association d’artistes et d’artisans autochtones des régions nordiques, afin de favoriser la mise sur pied d’entreprises viables, d’améliorer les compétences des artisans locaux, de promouvoir la confection de produits authentiques de grande qualité et de stimuler la confiance en soi des propriétaires d’entreprise. L’objectif est de mettre sur pied une entreprise sous contrôle autochtone, qui gère de manière autonome les marchés et les prix de produits de qualité qui contribueront à soutenir la viabilité de modes de vie culturellement importants. Responsable d’équipe : Sue McNeil, directrice, lnuvialuit Community Economic Development Organization.

Dans la catégorie jeunesse, le lauréat de cette année, From Scrap to Art, a obtenu 100 000 $ pour l’élaboration de matériel didactique et la mise sur pied d’un studio de soudure à Cambridge Bay, au Nunavut. Guidés par des mentors inuits et maoris et des enseignants du Nord, les jeunes pourront apprendre l’art de la soudure. Le programme vise à canaliser la créativité innée des jeunes de la région, afin de les aider à tisser des liens intergénérationnels, à développer des compétences pratiques et artistiques et à acquérir la confiance dans leur avenir grâce à des objectifs et à un sentiment d’identité, dans une optique de mieux-être et de fierté communautaire. Responsable d’équipe : Andrew Kitigon, Cambridge Bay.

« Les cinq lauréats de la septième édition annuelle du Prix Inspiration Arctique témoignent de manière éloquente des idées novatrices mises de l’avant par les équipes pour exercer une influence durable à l’intérieur et au-delà des frontières de leur communauté, a affirmé Jason Annahatak, président de la Fiducie du Prix Inspiration Arctique. Leurs programmes traduisent véritablement l’esprit du Prix Inspiration Arctique et favoriseront sans nul doute le mieux-être et la qualité de vie dans le Nord canadien. »

La cérémonie de remise du Prix Inspiration Arctique, tenue dans le cadre de l’Arctic Indigenous Investment Conference (AIIC 2019), s’est déroulée à Whitehorse au Yukon Arts Centre. Elle a donné lieu à la première performance pan-nordique des lauréates de prix Juno Elisapie et Leela Gilday, accompagnées de la musicienne du Yukon Diyet et de l’invité spécial Wesley Hardisty.

Le Prix Inspiration Arctique

Le Prix Inspiration Arctique (PIA) constitue la distinction annuelle dédiée à l’Arctique la plus importante au Canada. Il encourage, soutient et reconnaît les réalisations des populations du Grand Nord. Il appuie des programmes novateurs dans les secteurs de l’éducation, du logement durable, de la santé, des arts de la scène, des connaissances traditionnelles, des langues et de la science. Tous les ans, le PIA remet jusqu’à 3 millions $ : un prix de 1 million $, jusqu’à quatre prix pouvant atteindre 500 000 $ chacun et jusqu’à sept prix jeunesse pouvant atteindre 100 000 $ chacun.

Propriété de la Fiducie de bienfaisance PIA, dirigée par des gens du Nord, le PIA est soutenu par des organismes autochtones, les gouvernements, le secteur privé, le secteur philanthropique et de nombreux autres partenaires du nord et du sud. Il est géré en collaboration avec la Fondation Rideau Hall.

Information aux médias :
Jill Clark
Gestionnaire, Communications
Fondation Rideau Hall
613-809-1480 
[email protected]