Le Prix Inspiration Arctique octroie plus de 2,6 millions $ à 8 équipes du Nord du Canada

5 février, 2020

Huit équipes provenant des quatre coins du Nord canadien se sont vues remettre plus de 2,6 millions $ afin de souligner le caractère novateur de leurs projets conçus pour améliorer la qualité de vie au sein de leur communauté. Les prix ont été remis lors d’une cérémonie tenue plus tôt ce soir à Ottawa.

C’est Northern Compass, un programme ayant pour objectif de créer des voies permettant d'assurer la transition des jeunes du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest de l'école secondaire vers un établissement postsecondaire et vers une carrière stimulante qui a reçu le grand prix de 1 million $.

« La santé, l’équilibre et la prospérité du Nord reposent sur la création d’occasions qui permettent aux jeunes de se sentir préparés, optimistes et parés pour tous les défis que la vie leur réserve. Il est temps pour les jeunes du Nord de profiter d’un accès équitable, d’être confiants, de se sentir soutenus dans leurs choix et d’exceller dans le parcours qu’ils ont choisi », indique l’une des quatre responsables du projet gagnant, Rebecca Bisson, directrice générale de Northern Youth Abroad.

« Northern Compass comprend des mesures de soutien exhaustives conçues pour accroître la transparence, l’accès et la compréhension, et ce, à toutes les étapes de la transition de l’école vers une carrière stimulante. Ces mesures incluent des accompagnateurs formés, des ressources accessibles et pertinentes, des programmes sur le campus et un réseau de modèles et de bénévoles et proposent un changement significatif et positif dans l’ensemble des communautés du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest. Les deux autres responsables du projet sont Karen Aglukark, étudiante à l’Université d’Ottawa et Jim Snider, directeur adjoint, Elijah Smith Elementary School.

En plus du grand prix de 1 million $, 4 autres prix ont été décernés dans la catégorie du PIA octroyant jusqu’à 500 000 $ par projet lauréat, et 3 prix allant jusqu’à 100 000 $ ont été remis dans la catégorie jeunesse.

Dehcho: River Journeys a reçu la somme de 370 000 $ pour son projet multimédia explorant la façon dont le dernier siècle a transformé le majestueux fleuve Mackenzie, de la région Dehcho au delta. Les étudiants prendront part à deux courts-métrages, l’un s’appuyant sur des documents d’archives et l’autre relatant un récit moderne à propos du fleuve et mettant en vedette des aînés d’aujourd’hui qui expliqueront les changements successifs qu’ils ont observés tout au long de leur vie. Une expérience en ligne interactive et éducative permettra aux étudiants de visionner les films et d’utiliser leurs nouvelles connaissances pour résoudre les problèmes environnementaux réels qui menacent actuellement le bassin hydrographique du fleuve Mackenzie. Responsable d’équipe : Sharon Snowshoe, directrice, conseil tribal des Gwich’in.

Le programme ᑲᒪᔩᑦ Kamajiit abordera les causes profondes derrière le taux élevé de décrochage scolaire et le suicide dans trois communautés du Nunavut par l'intermédiaire d'un programme parascolaire auquel les jeunes pourront prendre part sur une base quotidienne. Grâce à son prix de 450 000 $, le programme Kamajiit fournira aux jeunes un meilleur accès à une alimentation saine, à des produits d’hygiène personnelle, à des douches et à des installations de buanderie et proposera des activités créatives et pratiques axées sur la culture et la langue inuites. Les séances de type art-thérapie aborderont l’expression de soi, l’exploration et la fierté. Les jeunes pourront aussi consulter des mentors ainsi que les offres d’emploi locales. Responsable d’équipe : Susan Aglukark, auteure, conceptrice et fondatrice, Arctic Rose Foundation.

Le troisième récipiendaire de cette catégorie est le Nunavut Law Program (NLP). Le projet s’est vu remettre une somme de 140 000 $ pour offrir aux Nunavummiuts une formation juridique axée sur le Nunavut. Le NLP proposera aux diplômés des occasions d’apprentissage professionnel et leur permettra d’acquérir de solides compétences en matière de droit traditionnel inuit par l’intermédiaire d'échanges circumpolaires avec l’Université de Laponie, d’occasions de participer à des plaidoiries et des activités culturelles, en plus de leur offrir un accès à des bourses d’études et de soutien. Les étudiants du programme NLP obtiendront un doctorat en jurisprudence et posséderont les compétences et connaissances particulières à la pratique du droit au Nunavut. Responsables d’équipe : Stephen Mansell, directeur, NLP; Aaju Peter, conseiller culturel et conférencier, NLP.

Le Programme Resilience Training and Healing (RTHP) constitue le dernier lauréat de la catégorie PIA. Ce projet a reçu 410 000 $ pour résoudre les problèmes liés à la santé mentale, à la dépendance et au suicide touchant les jeunes et les pompiers en milieu sauvage. Le RTHP aura recours à une approche holistique centrée sur le bien-être et pouvant être adaptée à chaque participant et proposera de surmonter les traumatismes au moyen de pratiques traditionnelles, de la guérison axée sur la terre et du mentorat, tout en s'appuyant sur le savoir traditionnel. Le projet comporte un volet axé sur la littéracie financière permettant aux participants de comprendre les concepts du crédit et de la budgétisation et la façon d’accéder à des conseils d’ordre financier. Le projet vise à façonner les leaders en santé, éduqués et compétents de demain. Responsable d’équipe : Chad Thomas, Yukon First Nations Wildfire.

Dans la catégorie jeunesse, trois projets se sont démarqués par leur remarquable volonté à améliorer réellement les conditions de vie au sein de leur communauté.

Le Projet Baffin Youth Outdoor Education (BYOE) a pour but de favoriser la croissance personnelle, le perfectionnement des compétences et la sensibilisation socioculturelle en offrant aux jeunes la possibilité de participer à des activités et excursions sur les terres. La phase initiale mettra l'accent sur la randonnée en traîneau à chiens. Responsable d’équipe : Brittany Masson, ambassadrice BYOE.

En offrant aux membres de la communauté l'occasion de développer des compétences traditionnelles en matière de chasse, de couture, de fabrication et d'utilisation de tambours, Trades of Tradition (Métiers traditionnels) visera à préserver les connaissances traditionnelles, à tisser des liens entre les jeunes et les aînés, à renforcer l'identité culturelle des participants et à aborder les causes profondes des enjeux sociaux touchant leurs communautés, y compris la toxicomanie et le suicide. Responsables d’équipe : Nathan Maniapik, coordonnateur, programme de chasse à Panniqtuuq; Sal Paungrat, coordonnatrice, programme de chasse à Qamani’tuaq.

Le Yukon Youth Healthcare Summit (Sommet sur la présence des jeunes dans le domaine des soins de santé au Yukon) visera à accroître la représentation des Autochtones du Yukon dans l'éducation postsecondaire – particulièrement dans le domaine des soins de santé – en les exposant à une variété de professions de la santé par l'intermédiaire d'une série de sommets de plusieurs jours, en partenariat avec l'hôpital général de Whitehorse. Responsable d’équipe : Geri-Lee Buyck.

« Le Prix Inspiration Arctique est la plus importante distinction au Canada, et le fait qu’il mette l’accent sur le Nord et sur ce que les gens du Nord peuvent accomplir s’avère des plus formidables. Ces huit lauréats ont dorénavant les moyens de générer des retombées durables au sein de leur communauté et ailleurs, affirme Lucy Kuptana, présidente de la Fiducie du Prix Inspiration Arctique. Voilà des exemples remarquables de gens, aux expériences et expertises diversifiées, qui se réunissent pour mettre leurs compétences et connaissances à profit dans l’objectif d’opérer un changement concret et d’améliorer la qualité de vie des habitants du Nord ».

La cérémonie de remise des prix du Prix Inspiration Arctique s’est tenue au Centre Shaw à Ottawa dans le cadre de la Northern Lights Business and Cultural Showcase. Boyd Benjamin et Kevin Barr, Sylvia Cloutier, Lawrence Nayally, Josh Q and The Trade-Offs, ainsi que la très talentueuse Deantha Edmunds, soliste classique inuite, y ont entre autres livré des prestations musicales.

Le Prix Inspiration Arctique

Le Prix Inspiration Arctique (PIA) constitue la distinction annuelle dédiée à l’Arctique la plus importante au Canada. Il encourage, soutient et reconnaît les réalisations des populations du Grand Nord. Il appuie des programmes novateurs dans les secteurs de l’éducation, du logement durable, de la santé, des arts de la scène, des connaissances traditionnelles, des langues et de la science. Tous les ans, le PIA remet jusqu’à 3 millions $ : un prix de 1 million $, jusqu’à quatre prix pouvant atteindre 500 000 $ chacun et jusqu’à sept prix jeunesse pouvant atteindre 100 000 $ chacun.

Propriété de la Fiducie de bienfaisance PIA, dirigée par des gens du Nord, le PIA est soutenu par des organismes autochtones, les gouvernements, le secteur privé, le secteur philanthropique et de nombreux autres partenaires du Nord et du Sud. Il est géré en collaboration avec la Fondation Rideau Hall.

Information :
Allison MacLachlan
Directrice, relations externes et mobilisation du public
Fondation Rideau Hall
613 316-3473 
[email protected]